Ados réseaux liberté sexualité – les limites

Salut à tous,

 

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous faire un article pas comme les autres.

Oui, ce n’est pas mon habitude de parler de sujets de société, mais bon… j’ai envie d’en débattre avec vous et sincèrement j’aimerais vraiment vraiment vraiment avoir votre avis.

Pourquoi : Ados réseaux liberté sexualité – les limites

Et bien parce que ce matin, comme bon nombre de matin, je me réveil difficilement (surtout ces dernières semaines), et oui même le dimanche (oui au passage, je déblaye un jardin de 300m² avec une pelle, un râteau, un sécateur et mes petites mimines, alors excusé ma fatigue à outrance).

Donc je disais que ce matin, je scoite twitter et là je tombe sur un article du magazine « Elle » et oui je suis abonnée. Et celui-ci parle de « Blue Whale Challenge » smileyheu kézako, c’est quoi cette bête là.

Et là, en lisant l’article, je choque. Car en gros ça veut dire « Défi de la baleine bleue » vous connaissiez vous ? c’est quoi ce nom étrange….

Donc curieuse je continue et là double choque, surprise je constate qu’en gros ces nouveaux défis qui circulent sur le net via les réseaux sociaux viendraient de Russie vont du plus anodins au plus l’irrémédiable, j’entends par là, la mort, le suicide en gros et là  je dis !! hein quoi !! Il y aurait déjà eu plus de 130 mort en Russie à cause de ça.

Donc je continue de lire l’article « Blue Whale Challenge » et je pense aux ados qui pour x raison se retrouve si influencé qu’ils en viennent à de tel extrême, je me dis, il y a bien une alerte, un truc à faire…

Mais au final, il est écrit « De toute façon, sur la Toile, un défi chasse l’autre. » oui sympa la conclusion

Les limites

Et là je vois une vidéo qui a pour titre « « Le goût du risque à l’adolescence », de Xavier Pommereau (éd. Albin Michel). »  publiée dans le magazine ELLE du 7 avril 2017 donc je m’empresse de l’écouter…

Je me dis qu’en toute logique et vu le titre, ils vont creuser et en parler, mais je constate que même les journalistes expérimentés ont leur limites.

Vidéo et sujet rien à voir

A ma grande surprise, la vidéo que j’entends ne parle pas de ce « Blue Whale Challenge » qui circulent sur le net, mais plutôt de :

Comment se comporter avec le ou la petit amie de son adolescent.

Alors parlons s’en.

sexe

La liberté sexuelle des ados

Sur le coup, je me suis demandée si c’était un 1er avril, on ne sait jamais… car entre la vidéo qui n’a rien à voir (à mon sens) avec l’article et son titre et se que j’ai entendu dans la vidéo.. bon voilà quoi… je m’interroge.

Alors je vais vous poser la question …

Que vous ayez un ados (fille ou garçons) j’entends par ados genre « 14 ou 15 ans ».

  • laisseriez-vous votre enfants dormir chez son ou sa petite amie à 14 – 15 ans ?
  • les laisseriez-vous coucher ensemble à 14-15 ans ?

Voilà en gros de quoi parle la vidéo…

Peu etre suis-je d’un autre temps…

Mais qu’en j’entends le docteur « Stéphane Clerget » trouver, semble t il normal qu’un ados de 15 ans ai des rapports sexuelles, ça me choque.

[Bien oui quoi la vache, c’est tôt !!  ; j’ai été ados aussi, et désolé mais à 15 ans et bien on a pas tout son kilos (pour la plupard, mais pas tous), on croit tout savoir, on se croit supérieur aux parents et aux adultes en général, genre on a tout vécu alors qu’on s’est rien et on fonce généralement droit dans le mur et les conséquences après sont dur à vivre].

Alors dans cette vidéo, il y a 3 invités dont le docteur Cohen, qui lui semble laisser ses enfants libre de chez libre.. quand aux femmes, elles sont plus restrictive.

Le docteur Stéphane Clerget préconise que lorsque l’ados ramène sa conquête à la maison, genre il faudrait rencontrer les parents et les connaître etcc pour instaurer un climats de sécurités.  Et les invités quand à eux trouvent que ça à un côté « officialisant » la relation des ados de rencontrer les parents.

Alors peu etre que des ados pourraient écouter cette vidéo dans l’article  et me donner leur avis, mais j’aimerais aussi avoir les avis de parents ; oui oui, vous qui lirez mon article.

Quand pensez-vous ? Imaginez votre enfant de 14 – 15 ans ramèner son ou sa chérie chez vous… vous l’autoriseriez ou non a dormir ensemble… et là il ne faut pas se leurrer, qui dire dormir, ne dit pas que .. hein on est d’accord… il y aura relation, ne prenons pas des chiens pour des chats….

Est-ce que ça vous semblerez normal ? car c’est là que je choque….  notre société semble trouver normal que de plus en plus tôt les ados s’envoie en l’air… résultat, il y a souvent des accidents (grossesses, sida etcc).

J’aimerais votre avis et vos expériences (ados ou/et parents) … j’appel donc les ados et les parents à répondrent please.

 

Publicités

7 commentaires

  1. Etant une « jeune » d’une vingtaine d’année, cela me choque passablement et m’attriste. Bien-sûr que les choses évoluent, les jeunes voient des scènes explicites plus vites qu’avant mais de là à avoir des relations à 14 ans… Pour ma part, j’ai pu aller dormir chez mon chéri uniquement vers la fin de mes 16 ans, début des 17 ans. Et j’en suis bien contente ! Quand j’entends mes petites soeurs parler de filles de leur classes enceintes etc… Je ne sais pas si je suis trop coincée mais j’ai toujours l’impression de tomber des nues…

    Aimé par 2 people

    • Je suis rassurée et merci d’avoir partager ton avis. Car j’éprouve cette même sensation, le sentiments qu’il n’y a plus de logique et que de ce fait les erreurs erremimediable arrivent plus vite avec de lourde consequences. Et quand après les années passe le regret s’installe dû à l’inconscience de l’adolescence.

      Aimé par 1 personne

      • Exactement… Il y a également plus régulièrement des dénis de grossesse dans les écoles alors qu’il me semble qu’auparavant, on entendait jamais parler de ce genre de choses… En tout cas, durant mon école obligatoire il n’y a pas eu ce genre d’incident dans ma région.

        Aimé par 1 personne

        • Au plus loin que je puisse me souvenir, je n’ai pas connu de fille enceinte ni au collège, ni au lycée ; maintenant ça devient récurrent, parfois on dirait un effet de mode.
          Le plus dingue s’est que faire l’amour de plus en plus tôt semble « normal » et à contrario certaines mentalité reste bloqué du genre « elle couche tôt c’est un pute » mais si s’est le mec qui couche tôt s’est un tombeur…
          La logique des gens me laisse pantoise.

          Aimé par 2 people

  2. J’ai peut être moi aussi l’esprit vieille France mais au moins j’ai l’impression de protéger mes enfants. Maintenant y a plus de limites, plus de taboo mais je trouve que c’est beaucoup trop. Y a des étapes à respecter dans la vie

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s