L’art de recevoir

 

Bientôt le week-end et voilà que l’on s’attelle à préparer « the table » pour la famille ou les amies.

Ne vous est-il jamais arrivé de vous demander  si le couteau devait se placer à droit ou à gauche ?

Et le verre à vin, il va à droite ou à gauche du verre à champagne ?

 

Quand je vais au restaurant, oui ça m’arrive parfois. (petit message à mon chérie, un resto ça fait longtemps)

J’admire la disposition, toujours impeccable, des couverts, non je ne vais pas dans des restaurants 4 toiles, (je ne saurais surement pas quoi faire de mes mains lol)

En tout, cas, pour moi, il m’arrive de vouloir « faire bonne impression » parfois, j’aimerais un peu impressionner la tati Georgette qui critique toujours tout et à qui on voudrait clouer le bec avec une table si impeccable que pour une fois elle fermerait son clapet. (Avouer la, vous aussi vous en connaissez bien des gens comme ça … hein ??)

D’où ça vient 

Saviez-vous qu’au 16 ème siècles, c’est Henry III qui fut le 1er monarque français à faire quotidiennement usage des couverts lors de ses repas (J’en déduis qu’avant ils mangeait avec les doigts ?? ). Et bien sûr, depuis, cet usage s’est largement généralisé, même s’il est parfois mis en oeuvre avec différent degrés de sophistication.

Rassurez-vous, je n’ai absolument pas la prétention de vous donner la panoplie exactement parfaite pour une réception digne des présidentielles, mais simplement quelques règles élémentaire, ou classique, comme vous préférez, qui feront, plaisir à tout convives quelque peu pointilleux (hein tati Georgette) sur l’art et la manière de bien recevoir. Et n’oublions pas qu’au font ce sont souvent des règles découlant du bon sens, rien d’extravagant.

Alors, voilà la méthode sur l’art de recevoir. 

Pour les couverts.

  • On dispose les couverts dans l’ordre d’utilisation : les premiers couverts utilisés sont toujours placés  le plus à l’extérieur.

Prenons un exemple, un repas qui commence par une soupe, suivi d’un poisson et ensuite d’une viande (c’est pour vous donner un exemple plus parlant, car tous ça c’est quand même beaucoup) vous aurez donc, du coté droit de l’assiette, de l’extérieur vers l’assiette, la cuillère à soupe, le couteau à poisson, puis le couteau à viande, comme vous pouvez le voir sur l’image que j’ai créé ci-dessous.

couvertplacement

 

  • Prenons à présents les couverts à fromage ou à dessert, il y a deux types de disposition :

1.La première, est celle de les placer directement entre l’assiette et les verres.

couvertdessert-copie-1
2.Ou attendre simplement le moment du fromage et/ou du dessert pour les amener à table.

coeur

La bonne disposition

Cuillères :

Le côté bombé doit être placé au-dessus. En effet, certains couverts en argent comportent de beau motifs sur ce côté : cela permet donc à vos convives de les voir parfaitement.

Couteaux :

Leurs dents, ou le côté tranchants doit être tournés vers l’assiette.

Fourchettes :

On les présentes pointes vers le bas. Cela évite à vos convives de se blesser la main, on ne sait jamais, parfois, de manière malencontreuse, l’un d’eux peut s’appuyer sur la table et se blessé si la fourchette est pointes vers le haut. (bon ok faut pas être futfut pour ce blesser avec une fourchette mais qui sait ..  Est-ce que ça vous est déjà arrivé ? )

Cela permet également d’admirer les décorations qui sont frappées sur le dos du manche des fourchettes et cuillères.

 

Les verres :

Celui à eau est en général disposé le plus à gauche devant votre convive.

C’est en général le plus grand des verres (à moins que vous prévoyez de la bière).

Les verres à vin sont, eux, disposés du plus grand au plus petit. à côté du verre à eau.
Si vous voulez faire raffiné, prévoyez un verre pour le vin rouge et un pour le vin blanc comme avec l’image que je vous ai créé ci-dessous.

verre

Le service

service.png
On commence toujours par servir les dames (de la plus âgée à la plus jeune), puis les messieurs (dans le même ordre). (C’est là qu’il ne faut pas faire de boulette, car on pourrait en vexer)
Bien sûr, il y a toutefois des exceptions bien particulière : si, par exemple, vous recevez à dîner un cardinal ou un monarque, il va de soit, qu’ils sont prioritaires, mais cela est rares. Vous en connaissez ? vous des monarques ou des carninals ou cardinaux ??
On sert les plats du côté gauche et on dessert les assiettes usagées du côté droit.

Une petite astuce lorsque l’on empile les assiettes desservies, ce qu’on fait uniquement en famille, l’on pose les fourchettes sur les assiettes et on glisse la lame des couteaux sous les fourchettes, car souvent le poids des manches fait tout chavirer.

La coutume veut que le vin soit servi par le maître de maison, dans un ordre identique à celui évoqué ci-dessus. Par contre, pour l’eau, chacun est sensé se servir.
Autre tâche incombant au maître de maison, est celui du découpage des volailles, viandes etcc. Si néanmoins le maître de maison semble s’emmêler les pinceaux, ce que vous repérerez, si vous voyez voler le plat, le retour de cette tâche revient alors à la maîtresse des lieux qui sera mieux s’y prendre.

coeur rose

Les bonnes manières (comme en plus cela se perd)

manière
Il est d’usage d’attendre que tout le monde soit servi avant de commencer votre repas. La politesse veut également que vous attendiez que la maîtresse de maison ait commencé à manger, pour vous-même commencer … Bon si moi je fais ça dans la famille, on mange froid, car souvent la maîtresse de maison est longue à revenir… A votre avis c’est moi ou pas …

Saviez-vous qu’au 19eme siècle, les restaurants pratiquait le service dit « à la russe« , c’est à dire que l’on vous amène votre assiette garnie. D’ailleurs, quand on va au restaurant à notre époque, c’est souvent se qui s’y passe, d’où le restaurant… ainsi donc vous pouvez très bien le faire chez vous, lorsque vous recevez ; le risque est que quelqu’un n’aime pas tel ou tel ingrédient. Ainsi, le plus pratique est souvent d’amener les plats à table.

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai déjà tester le « A la russe » prendre les assiette, servir les convive et leur amener… c’est un bordel… Car on fait une belle table pour ensuite tout prendre…, le seul avantage c’est que les plats ne traine pas au milieux de la table.. comme quoi ..

Et vous comment faites-vous ?

******************************

Histoire de pain – (Ha le fameux pain)

Il y a trois manières de manger le pain et oui, ça semble fou, mais c’est l’usage, la coutume, bien que peu respecté, ce poste vous les rappels brièvement …

 

Ainsi, on peut couper le pain avec un couteau s’il s’agit de tartines, de toasts et de croque-monsieurs ; on peut mordre dedans s’il s’agit de pain beurré qui accompagne le saumon,  le foie gras ou canapés en apéritif ; on peut également le couper en morceaux avant de le manger, ceci pour n’importe quel type de pain.

 Je n’y prête pas attention à ça et vous ?

 

A éviter :

  1. Il est préférable de ne jamais proposer deux fois du fromage. (ha been faut n’in venir d’in famille hein !!)
  2. Il vaut mieux éviter de retourner le pain et de le poser à l’envers, tout comme on évite de renverser le sel sur la table…on dit que ça porte malheur.(ha les superstition des grand mères)
  3. Et là, question de prudence et d’usage, toujours, on ne met pas son couteau dans sa bouche : car on peut ce blésser et tout simplement parce que ça ne se fait pas.  (il y en a beaucoup qui ne se gène pas)

 

 

Pour finir voici la disposition de table idéal comme le veut l’usage.

table

 

J’espère que ce petit court sans grand prétention vous a plus, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

A bientôt.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s