Toulouse

 

Je n’avais jamais mis les pieds à Toulouse. Et lorsque qu’autour de moi on me parlait de cette Ville… j’en rêvais.
Là on y voit la gare de Toulouse, l’architecture de la gare semble pas mal.

 

La gare de Toulouse

La gare de Toulouse

Après être enfin sortie de la gare, avec quand même 7 à 8h de train, j’avoue que je n’avais qu’une hâte, celle de sortir mon appareil photo et de la mitrailler avec mon objectif ; bon ok, j’avais aussi envie de regarder la TV, car dans la train, il n’y a pas grand-chose

Toutefois après avoir fait quelques pas, j’arrive devant une écluse et au-delà de l’écluse et bien, la déception était au rendez-vous. Je m’attendais à voir de beaux bâtiments avec une belle architecture et à la place de ça, j’ai vu des bâtiments oui, mais vétuste et pas bien entretenues.

Les abords de la gare semblaient beaux, il y avait des péniches, une écluse, une statut. Mais se sont bien les seules choses qui m’ont parues sympa à photographier.

L'écluse et ses péniches
L'écluse et ses pénichesL'écluse et ses péniches

L’écluse et ses péniches

En effet, j’ai pris une photo de la circulation, je me croyais à Lille ou à Paris. Les personnes attendaient vraiment le petit bonhomme vert prêt du feux pour eux traverser, tellement ça circule et qu’ils avaient peur de se faire renverser.

La circulation

La circulation

Il y a aussi une population de sans-abris assez impressionnante. Et étrangement bon nombre sont des jeunes de moins de 30 ans. Tous possédaient au moins un chien, d’ailleurs je ne comprenais pas pourquoi.

Sachant qu’ils sont sans abris, pourquoi s’encombrer d’un animal, car il faut bien la soigner et la nourrir cette bête.
Le soir j’étais remontée dans le centre-ville pour me trouver un repas et bien, je n’ai pas voulu manger dans un restaurant, car ils ne me donnaient pas envie. J’ai donc pris un sandwich à emporter dans les restos rapide « Subway’. Qui soit dit en passant, sont certes bon, mais sacrément cher.

Pour en revenir à la visite de Toulouse, je n’ai pas tardais dans les rues. J’étais encore moins rassuré à Toulouse qu’à Poitier.
Il y a aussi une population de sans-abris assez impressionnante. Et étrangement bon nombre sont des jeunes de moins de 30 ans. Tous possédaient au moins un chien, d’ailleurs je ne comprenais pas pourquoi.

Sachant qu’ils sont sans abris, pourquoi s’encombrer d’un animal, car il faut bien la soigner et la nourrir cette bête.
Le soir j’étais remontée dans le centre-ville pour me trouver un repas et bien, je n’ai pas voulu manger dans un restaurant, car ils ne me donnaient pas envie. J’ai donc pris un sandwich à emporter dans les restos rapide « Subway’. Qui soit dit en passant, sont certes bon, mais sacrément cher.

Pour en revenir à la visite de Toulouse, je n’ai pas tardais dans les rues. J’étais encore moins rassuré à Toulouse qu’à Poitier.

Les bâtiments

Les bâtiments

J’ai vu des choses qui sont indescriptibles, des gens sans gènes aucunes.

Peut-être allez-vous me trouver prude, mais lorsqu’on voit un homme en costume poser un doigt sur sa narine gauche et souffler sur sa narine droite pour qu’il en ressorte du glaire qui tombe à terre, c’est comment dire, dégelasse à mon sens. Il aurait pu faire sa contre un mur, mais non, il a fait ça face à plein de gens et moi je fus l’une des personnes.
Après être rentrée à la chambre d’hôtel, je regarde par la fenêtre et je voyais les maisons et habitations, j’avais l’impression de me trouver dans les favelas. Les quartiers peu recommandés ; résultat, mon rideaux était toujours fermé, car c’était un double rideau sans rideau transparent.
Les maisons sont les unes sur les autres, et l’architecture est précaire. Moi qui admire les belles architectures, je fus sacrements déçu.

Le lendemain, lorsque j’ai pris un taxi, je discutais avec le chauffeur et celui-ci m’a confié que Toulouse est devenu pour lui une ville de « merde » qui a perdu tout son charme d’il y a 30 ans.

Il me disait que parfois, il devait chercher des clients dans un quartier mal fréquenté. Et bien il n’y entre même pas. De ce fait, ils se donnaient rendez-vous un peu plus loin, car il n’ose pas y mettre les pieds et en ce cas son taxis.
Il s’avère que certains malfrats y font leur loi, ils jettent des cailloux et autres objets sur les voitures sans raison, pour le simple plaisir de détruire et pourrir la vie des gens.

Il me disait que désormais, la police est totalement impuissante par rapport à cela, car avec les nouvelles lois du gouvernement, ils n’ont plus le droit d’agir sans se justifier sans cesse, au risque d’avoir à chaque interpellation un blâme ou risquer leur carrière.

Après tout, il suffit de regarder les infos, lorsqu’un policier utilise son arme, même si c’est pour se défendre, il se fait accusé, à une enquête et les journalistes, la population le lamine lorsqu’il a fait son devoir. Si le malfaiteurs n’avait pas commis un acte malveillant, le policier n’aurait pas agir.. les gens n’ont qu’à être honnêtes.

Un policier qui est un homme de loi est là pour permettre à la population de se sentir rassurer.

Hors on leur impose des directives qui ne leur permettent plus d’agir pour protéger les citoyens. Lorsqu’ils agissent, c’est eux qui sont accusés à la place des malfaiteurs.
Je prends un exemple dans ma ville de résidence, certains ennuient la population avec des motos cross trafiqué, qui font un foin d’enfer et sont interdite. Lorsqu’on a demandait aux policiers pourquoi ils ne les arrêtaient pas, ni ne les poursuivaient pour les arrêter. Et bien les policiers ont répondus qu’ils ne pouvaient pas, car s’ils les poursuivaient et que les malfaiteurs venaient à tomber de leur motos cross trafiquer et bien c’est les policiers qui auraient des ennuis si les malfaiteurs tombaient. Mais sérieux, vous entendez ça.. C’est hallucinant.
Résultat, ils roulent avec des quads, des motos trafiqués qui pétaradent et ils font ça en tout impunités et personnes ne les poursuit…

Mais où va la France, ce pays dans lequel j’ai toujours vécu me déçois d’années en années.

Je ne me sens plus en sécurité nulle part. Et je pense ne pas être la seule à penser cela.
Les brave gens se font dominer par les gens malhonnête et violent.
Et s’est encore eux qui gagne lorsqu’il agresse un citoyen, car il n’est pas punis fermement. La loi est devenu trop laxiste, trop flexible. On veut protéger la France, alors il faut redonner à ceux qui la protège les moyens réelle de la protéger.

Je vais revenir sur un exemple de ma ville de résidence. Un homme s’est fait voler sa moto, et ceux qui l’ont volé se sont fait arrêté. Houa miracle me direz-vous. Certes s’est bien, mais pour qu’ils soient vraiment punis, il faut porter plainte, c’est donc ce qu’a fait la personne qui s’est fait voler sa moto. Et bien peu de temps après, ce pauvre homme à qui on a volé sa moto s’est fait tabassé par des malfrats car il avait porté plaintes contre les voleurs. Et bien ont-ils étaient punis d’avantage pour cela, non…
Après on s’étonne que les gens n’osent plus ni porter plainte, agir !! Mais c’est normal, ils ne se sentent nullement protéger.

J’ai certes un peu déviais de mon histoire d’origine, qui est la visite de Toulouse.
Mais au fond cela fait peur, j’ai eu la chance de voir les abords des gares et un peu du centre de Bordeaux, Poitier, Toulouse et toutes trois m’ont comme qui dirait refroidies.

 Je m’attendais à voir de belle chose, et à la place de ça, je vois pleins de sans-abris, des jeunes et moins jeunes à la rues qui se battent, se disputent.

Des villes pollué par les gaz d’échappements, j’en avais la gorge qui piquait.

 Ces villes célèbre de France ont perdu leur titre à mon sens, car elles ne donnent pas envie, elles font peur, trop de monde, trop de pollution, trop de vétusté.

Pour en revenir à ma dernière visite, celle de Toulouse, j’ai appris pourquoi des nombreux jeunes sans abris se baladaient avec des chiens.

On m’a racontait qu’ils font ça pour ne pas être arrêté par la police.
En effet, si la police venait à les mettre en état d’arrestation, ils seraient dans l’obligation de rechercher un chenille ou un foyer pour y mettre les chiens. Et comme les agents de police, ont soit autre chose à faire, soit n’ont pas envie de se prendre la tête avec ce type de recherche, et bien ils ne les arrêtent pas.

Vous imaginez un peu !! Des sans-abris qui parfois sont loin d’être calme, je dirais même parfois agressifs, pour ce que j’ai vu.

En effet, ils ont fait un bordel monstre, se sont engueuler et battues à chaque fois que je passais non loin de là. Et bien sous prétexte qu’ils ont un chien, la police passe son chemin, parce qu’ils ne veulent pas s’encombrer par la recherche d’un logement pour le chien, ils les laissent dénaturer la ville et embêter la population.

Car il ne faut pas se leurrer, en tant que touriste, lorsqu’on arrive à la gare, c’est ce qu’on voit en premier donc ce que l’on retiendra.
Et lorsqu’on voit ce que j’ai vu, ça ne donne pas franchement envie d’y retourner.
De plus la réputation de certains lieux n’est plus à faire.
C’est dommage d’en arriver là. On devrait pouvoir se balader dans les rues quelques soit la ville sans se demander si on risque une agression.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s